Mini-poussins : une défaite trop sévère

26 septembre 2010    Catégorie(s) : Compte-rendu Imprimer. Imprimer.

DESSENHEIM        48

ASSM PFASTATT 24

Samedi à Rumersheim, les mini-poussins dirigés par Mathieu Gitta, disputaient leur première rencontre de la nouvelle saison, sous les yeux de nombreux parents voire grand-parents. Pour quelques jeunes, c’étaient les débuts en compétition et logiquement une certaine appréhension les habitait. On le constata dès l’épreuve des “doubles pas” qui précède toute rencontre de cette catégorie d’âge. A l’entraînement, nos jeunes enfilent les paniers comme des perles. Là, cela fut loin d’être le cas et Dessenheim prit déjà un avantage avant que le match n’ait réellement commencé.

Dès le premier quart-temps, les “bleus” virent l’écart se creuser. Pourtant, une belle réaction aurait pu – voire dû – leur permettre de revenir au score. Hélas, Théo et Kimsy – entre autres – d’ordinaire si adroits, échouèrent en bonne position. Et de 10-6 le score était passé à 16-6. Fin du premier acte.

Le 2e quart-temps était encore difficile pour nos jeunes, cela d’autant plus que “coach Mathieu” faisait tourner son effectif. Et lorsque les “leaders” de notre équipe se trouvaient sur la touche, le rendement s’en fit évidemment sentir. A la mi-temps, l’écart avait grimpé à 14 points: 24-10.

“Je ne reconnais pas notre équipe. La saison écoulée, elle jouait beaucoup mieux” me confiait, au repos, le père d’un jeune. Son message aurait-il été entendu par les “bleus” ? En tout cas, au retour des vestiaires, Antoine, Kimsy, Théo, Robin alignaient panier sur panier… alors qu’ils n’en concédaient qu’un seul dans ce 3e quart-temps ! Sans une certaine malchance sur l’une ou l’autre action, les “bleus” passaient en tête. Mais, revenus à 26-24, ils pouvaient espérer la victoire à l’attaque de l’ultime acte.

“Coach Mathieu” en décida autrement. Il laissa les “leaders” sur la touche, offrant à nouveau un temps de jeu aux moins expérimentés. Le résultat fut brutal : aucun panier pour les “bleus”, 22 points de plus pour l’adversaire. Pour une fois, je suis d’accord avec mon fils. S’il est évident que tout le monde au sein de notre équipe aurait été heureux de débuter ce nouveau championnat par une victoire, il n’en demeure pas moins qu’à cet âge la priorité doit être la formation de ces jeunes. Bon, je ne suis peut-être pas objectif – n’est-ce pas Ibrahim ? – dans cette histoire et d’autres peuvent avoir un avis différent.

Pour conclure, l’ASSM a perdu 48-24. Mais nul doute que les Théo, Charlène, Edouard, Antoine, Kimsy, Elliot, Ibrahim, Ugo et Robin feront mieux la prochaine fois !

JPG

Notre photo ci-dessus : quand “Coach Mathieu” parle, tous nos jeunes écoutent attentivement. N’est-ce pas Robin (14), Ibrahim (12), Ugo (13), Kimsy (9), Théo (masqué), Charlène (9), Antoine (8) et Elliot (10) ?