Ils l’ont fait !

9 février 2013    Catégorie(s) : Matchs Imprimer. Imprimer.

public-polyGrâce à un dernier quart-temps de feu – 29-15 -, les “bleus” ont réussi l’exploit de remporter le derby de la M2A face au FC Mulhouse 86-74.

Notre photo: il reste 35 secondes à jouer, les joueurs regagnent le parquet après un temps-mort. Le public pfastattois est debout et savoure les derniers instants d’une soirée historique pour l’ASSM. (photo Jean-Laurent Soltner)

On avait toutes les raisons d’être inquiets avant le coup d’envoi côté bleu. Après un dernier test lors de l’entraînement de jeudi, Arnaud Schlaeder devait déclarer forfait tout comme Cédric Garnier. Ce sont les jeunes Moroni et Thierry qui prenaient place sur le banc pour compléter le groupe. Côté mulhousien, Montabord était absent et Bichard, diminué, ne débutait pas la rencontre.

Les “bleus” démarraient la rencontre tambour battant avec un Willy Molongo chaud comme la braise – 2 paniers primés consécutifs, 6-3 -. Rien à voir avec la partie d’il y a 2 saisons où les Fécémistes avaient tué le match d’entrée. La réputée défense visiteuse prenait l’eau de toute part, 14-7 après 4 minutes de jeu. Leur artilleur Walter – il sera mis sous l’éteignoir tout le match par Molongo notamment – sortait pour 2 fautes. George et Porter sonnaient la révolte et le FCM passait en tête après une contre-attaque conclue victorieusement par Merceret, 16-17 à la 7e. Molongo – 14 points à 100% dans le 1er quart-temps – en remettait une couche grâce à 2 réussites dont une primée, 23-17 à la 8e. Mourad Boughedir ajoutait encore 2 lancers francs, 25-17. C’est Merceret, à 3 points, qui permettait aux siens de revenir au contact avant le buzzer d’une première période placée sous le signe de l’offensive, 25-24.

4082L’ASSM continuait de faire la course en tête durant le second quart-temps.  Invernizzi, Francisco et encore Molongo, qui marquait son 4e panier derrière l’arc, permettaient aux leurs de prendre 6 longueurs d’avance, 38-32 à la 16e. Les Mulhousiens commettaient de nombreuses fautes pas toujours utiles au grand dam de leur coach Jamel Benabid. Mais les “bleus” rataient quelques occasions de faire le break notamment par Francisco, maladroit dans l’exercice des lancers francs. Porter, lui, ne tremblait pas et permettait au FCM de recoller, 42-38. Après 3 lancers francs transformés par George, on notait même 42-41. Boughedir et Lentz, les deux capitaines, marquaient chacun et les deux formations regagnaient les vestiaires sur le score de 44-43 pour l’ASSM.

Le duel Walter-Molongo a très nettement tourné à l’avantage du Pfastattois qui a été le principal artisan de la victoire de son équipe. (photo Jean-Laurent Soltner) 

On assistait à un beau match de basket. Tous les ingrédients étaient réunis pour que la 2e mi-temps soit du même tonneau. Les Pfastattois prenaient le meilleur départ, 51-45 à la 23e. Un arbitrage subitement plus sévère pour les “bleus” – 5 fautes à une après 3’20 – permettait aux Fécémistes de passer devant deux minutes plus tard, 51-53 à la 25e après une réussite de Merceret. Le kop mulhousien donnait de la voix et on n’était pas loin du K.O., 51-55 après 2 lancers francs de Porter. Mais Boughedir, 5 points consécutifs, et ses coéquipiers tenaient bon et repassaient en tête 56-55 à la 26e. Walter, seulement 2 points jusque là, alimentait enfin son compteur et le 3e quart-temps se terminait sur le score de 57-59.

Le money time allait être décisif comme souvent lors des rencontres de cette saison à la “poly”. Le président pfastattois Bertrand Taczanowski était inquiet, craignant que son équipe soit en surrégime. Boughedir égalisait immédiatement et le mano a mano se poursuivait jusqu’à la 34e, 65-65. Les Mulhousiens, régulièrement pris de vitesse, étaient criblés de fautes – 5 après 3’45 -. Invernizzi entrait alors en action et délivrait 2 missiles longue distance qui faisaient mouche. Les visiteurs craquaient complètement et George était sanctionné d’une faute technique. Molongo, toujours aussi adroit, ne se faisait pas prier pour porter l’estocade –  78-67 à 2’30 du buzzer -. Plus rien ne pouvait arriver à la troupe de Laurent Minnig qui prenait même 13 longueurs d’avance, 80-67, grâce à un panier de Diop. Les supporteurs des “bleus” se levaient pour fêter le succès de leurs favoris dans une ambiance de folie.  Pour la première fois de son histoire, l’ASSM battait le FCM dans un match de championnat de France et prenait une éclatante revanche du match aller où elle avait été sèchement battue au Palais des sports. Ils l’ont fait !

Si le sort de l’ASSM est scellé – La Charité et Poligny se sont imposés ce soir – , cette victoire redonne du baume au cœur à tous ses supporteurs. Un succès que le président Taczanowski a aussitôt dédié à tous les bénévoles du club.

Les propos de Jamel Benabid après la rencontre: “mes joueurs ont lâché mentalement dans le money time. On menait 51-55 en fin de 3e quart-temps et c’est là qu’on n’a pas su tuer le match. Les Pfastattois en voulaient plus que nous et ont mérité leur victoire. On avait des blessés mais eux aussi, il ne faut pas se chercher d’excuses. On ne peut pas gagner un match en encaissant 86 points.”

Ceux de Laurent Minnig: “On a gagné (sourire). Il y avait de l’envie, de l’agressivité défensive. C’était un beau derby, mes joueurs étaient très motivés pour le jouer. Je leur avais rappelé qu’on avait pris 30 points à l’aller”. Il poursuit: “Défensivement, on a su contenir les extérieurs – Walter limité à 8 points -. Bien sûr, ça a laissé des espaces aux intérieurs Porter et George. Mais dans l’ensemble, ça a été un choix gagnant. Offensivement, on s’est bien adapté à leurs changements de défense – zone, boîte, indiv’ – et on a trouvé des solutions. Enfin, on a été adroits, notamment à 3 points. On est à plus de 50% au tir sur tout le match. Comme je le répète souvent, le basket reste un sport d’adresse. On a marqué 86 points et c’est en général suffisant pour gagner”. Il conclut: “C’est une belle victoire, je suis content pour tous les bénévoles qui ont organisé la soirée”.

JL-S

La fiche technique:

ASSM Pfastatt – FC Mulhouse 86-74.

Pfastatt, salle polyvalente. Environ 600 spectateurs.

Arbitres: MM. Rambaud et Thomas.

Les quart-temps: 25-24, 19-19; mi-temps 44-43; 13-16, 29-15.

ASSM : 29 paniers sur 57 tirs dont 8 sur 21 à 3 points (Molongo 4), 20 lancers francs sur 31; 38 rebonds (Yatera 9) dont 10 offensifs; 19 passes (Francisco 9); 17 pertes de balle (Francisco, Invernizzi et Yatera 3); 20 fautes personnelles et une technique (Francisco). Les points: Molongo 24 (27), Francisco 11 (19)  Diop 10 (15), Invernizzi 15 (15), Yatera 13 (12) puis Marjoulet 0 (0), Thierry 0 (-1), Willig 0 (-2), Boughedir (cap.) 13 (19). Non entré en jeu: Moroni. Entraîneur: Minnig.

FCM : 26 paniers sur 66 tirs dont 1 sur 14 à 3 points (Merceret 1), 21 lancers francs sur 23; 25 rebonds (Porter 6) dont 8 offensifs; 10 passes (Bichard 3); 11 pertes de balle (Cayir, Walter et Gitta 2); 25 fautes personnelles et une technique (George). Les points: George 15 (17), Walter 8 (-1), Cayir 4 (4), Porter 30 (28), Gitta 2 (-3) puis Bichard 6 (5), Di Marzio 0 (0), Merceret 7 (7), Lentz (cap.) 2 (3), Boudaira 0 (-3). Entraîneur: Benabid.

Entre parenthèses la note d’évaluation.

Les résultats de la 19e journée:

AS SAINT MAURICE PFASTATT FC MULHOUSE BASKET 86 – 74
U ST DENIS – COURNEUVIEN TREMBLAY ATHLETIQUE CLUB 56 – 81
LA CHARITE BASKET 58 ST CHARLES CHARENTON 76 – 58
W.O.S.B. GET VOSGES 80 – 65
SAINT DIZIER BASKET GRIES/OBERHOFFEN BC 83 – 84
POLIGNY JURA BASKET COMTE U STE MARIE METZ BASKET 83 – 74
E CERGY OSNY PONTOISE AS KAYSERSBERG ABCA 74 – 61

Le classement après 19 journées:

1 AS KAYSERSBERG ABCA 33 19 14 5 1487 1349 0.0
2 E CERGY OSNY PONTOISE 32 19 13 6 1334 1263 0.0
3 GRIES/OBERHOFFEN BC 32 19 13 6 1492 1413 0.0
4 TREMBLAY ATHLETIQUE CLUB 31 19 12 7 1494 1341 0.0
5 W.O.S.B. 30 19 11 8 1468 1370 1.03788
6 U STE MARIE METZ BASKET 30 19 11 8 1356 1268 0.9635
7 FC MULHOUSE BASKET 29 19 10 9 1460 1386 0.0
8 GET VOSGES 29 19 10 9 1280 1332 0.0
9 ST CHARLES CHARENTON 28 19 9 10 1376 1406 0.0
10 POLIGNY JURA BC 28 19 9 10 1432 1488 0.0
11 LA CHARITE BASKET 58 27 19 8 11 1375 1398 0.0
12 SAINT DIZIER BASKET 25 19 6 13 1351 1511 0.0
13 AS SAINT MAURICE PFASTATT 23 19 4 15 1318 1476 0.0
14 U ST DENIS – COURNEUVIEN 22 19 3 16 1181 1403 0.0