TCF: les Bleus passent le 2e tour

5 octobre 2018    Catégorie(s) : A La Une, Coupes Imprimer. Imprimer.

Les hommes de Jean-Luc Monschau ont franchi le deuxième obstacle de la phase qualificative au Trophée coupe de France en prenant la mesure du WOSB dans les six dernières minutes, mercredi soir au Palais des sports (86-68).

Notre photo: Johan Grebongo est le joueur de la semaine. Déjà dominateur face à Sainte-Marie/Metz samedi dernier en championnat (21 points, 20 rebonds), l’international centrafricain a confirmé face au WOSB (20 points, 11 rebonds, 9 fautes provoquées, 32 d’évaluation). (photo Jean-Laurent Soltner)

Notre équipe étant toujours privée de ses pivots Bacasso Minté et Ismaïl Soussi, blessés, Mathieu Gitta troque sa tenue d’assistant-coach pour celle de joueur mercredi au Palais des sports face au WOSB. Les deux formations, considérées parmi les favorites de leur poule de championnat, se rendent coup pour coup durant le premier quart-temps. L’adresse d’Arthur Ekani, Quentin Diehl et Johan Grebongo permet aux Bleus de virer en tête à la première sirène (21-15). Le décor change dans le deuxième acte. Dominateurs au rebond, les Bas-Rhinois trouvent la mire en périphérie à cinq reprises, trois fois par leur nouvelle recrue Correia. Résultat, nos favoris sont menés à la pause (40-42).

« Plus facile quand tu mets les tirs »

Raheem May Thompson, Lucas Plasse et Arthur Ekani, derrière l’arc, et Jo Grebongo, qui provoque des fautes sous le cercle, maintiennent le MPBA au contact d’adversaires toujours aussi adroits et performants (55-60 à la 28e). Lucas Plasse perfore à deux reprises le rideau défensif en fin de période et rien n’est fait à l’entame du money time, 59-61. Correia, à trois points, relance les siens, 61-64 à la 32e. Nombreux sont ceux qui pensent alors que le mano a mano va se poursuivre. Le scénario inverse se produit et la partie bascule. Jo Grebongo et Raheem May Thompson permettent d’abord aux nôtres de passer devant (65-64 à la 33e). Malgré deux temps mort pris par leur coach, les visiteurs sombrent subitement et encaissent un invraisemblable 23-0 en moins de sept minutes, 84-64 à la 39e. L’ancien Fécémiste Doudou M’Bodji stoppe l’hémorragie mais le mal est fait, Jean-Luc Monschau peut ouvrir son banc et nos supporters vivre une fin de match tranquille.

« Le score final ne reflète pas la physionomie de la partie » reconnait Jean-Luc Monschau. « Les deux équipes ont eu l’avantage pendant la même durée sur l’ensemble de la rencontre et on dénombre 13 changements de leader et 10 égalités. On a joué contre une excellente équipe qui a confirmé son bon début de parcours en championnat. Elle avait de l’adresse en première mi-temps et nous a dominés au rebond. On a fait une deuxième mi-temps satisfaisante où on a fait jeu égal sous le cercle et inversé la tendance à trois points. On a eu la réussite en fin de match, tout devient plus facile quand tu mets les tirs. Pour autant, il ne faut pas tirer de conclusions par rapport au championnat mais se satisfaire de l’occasion de poursuivre en Trophée coupe de France ».

JL-S

La fiche technique (merci à nos statisticiens Philippe Pelz et Sébastien Grob):

Mulhouse-Pfastatt BA – WOSB 86-68.

Mulhouse, Palais des sports.

Les quart-temps : 21-15, 19-27 ; mi-temps 40-42 ; 19-19 (59-61), 27-7.

Arbitres: MM. F. Deininger et H. Boucekkine.

MPBA: 32 paniers sur 69 tirs dont 9 sur 28 à trois points (Plasse 4), 13 lancers francs sur 19; 37 rebonds (Grebongo 11), 18 passes (Diehl 5), 6 balles perdues (Plasse 2), 12 interceptions (Plasse, Sarkis, May Thompson, Grebongo et Willig 2), 1 contre (Grebongo), 17 fautes provoquées (Grebongo 9) ; 17 fautes personnelles. Les points: Plasse 16, May Thompson 14, Diehl (cap.) 11, Grebongo 20, Ekani 21 puis Sarkis 2, Moroni, Willig 2, Gitta. Entraîneur: Monschau.

WOSB: 23 paniers sur 68 tirs dont 10 sur 32 à trois points (Correia 5), 12 lancers francs sur 17; 47 rebonds (Correia et Tschamber 10), 12 passes (Tschamber 3), 15 balles perdues (Correia 3), 3 interceptions (Diehl, M’Bodji et Correia), 1 contre (Kurtic), 17 fautes provoquées (Kurtic et Tschamber 5) ; 17 fautes personnelles. Les points: Diehl 8, Kurtic 9, Correia 18, Tschamber (cap.) 4, Trauttmann 8 puis M’Bodji 12, Beck 2, Cabarkapa 7, Grants. Entraîneur: Ladenburger, assisté de Seidel.

L’album photo signé Jean-Laurent Soltner de la rencontre:

MPBA-WOSB: les images