Derby alsacien au Palais

19 octobre 2018    Catégorie(s) : Compte-rendu Imprimer. Imprimer.

Après sa nette victoire à Besançon, la troupe de Laurent Minnig accueille Furdenheim, samedi soir (20h) à la salle annexe du Palais des sports, pour le compte de la cinquième journée de Nationale-3.

Quatre matchs, quatre victoires. La réserve du MPBA ne pouvait pas mieux démarrer sa première saison en championnat de France. Cerise sur le gâteau, la formation de Laurent Minnig s’est installée dans le fauteuil de leader, à égalité de points avec Rixheim et Saint-Priest, grâce à un meilleur panier-average dû au gros écart creusé à Besançon. « Sans Mathieu (Bertrand) ni David (Ekembé), on gagne de 31 points face à une bonne équipe » souligne le technicien. « C’est une belle prestation et je suis vraiment content. Satisfait aussi qu’on ait réussi à mettre en application le travail effectué à l’entraînement pendant le match. Une première place fait toujours plaisir mais ce n’est que le début du championnat et on prend les matchs les uns après les autres ». Son équipe a l’occasion de confirmer son rang, voire de le consolider, en accueillant Furdenheim, samedi soir à la salle annexe du Palais des sports.

« Vigilance et sérieux »

L’ACSL Furdenheim a validé son premier ticket pour la Nationale 3 la saison dernière en terminant au deuxième rang du championnat pré-national derrière l’ASSM-2 avec un bilan de 18 victoires et 8 défaites. Les deux confrontations entre les deux formations ont connu des scénarios opposés. Victorieux du match aller en septembre (90-59), les Bas-Rhinois ont perdu la rencontre, le panier-average particulier et la première place à la Poly en février (95-61). L’intersaison a été calme dans le village du canton de Truchtersheim. Vigloire Dieudonné (ex-SIG, N3), Thomas Delfour (ex-WOSB, N2) et Luc Weyrich (de retour au club) sont venus grossir les rangs de l’effectif nouvellement dirigé par Julien Boudeville. Furdenheim a connu un début de saison mitigé au niveau comptable en concédant trois défaites en quatre rencontres. Battus lors de l’ouverture à Poligny (77-76), Loïc Beyhurst et ses coéquipiers ont subi la loi de Saint-Priest (66-69) puis de Rixheim (79-59). Samedi dernier, ils ont ouvert leur compteur de victoires face à Dessenheim (85-78).

Pour ce premier derby alsacien en championnat, notre équipe enregistre le retour de David Ekembé. Quant à Mathieu Bertrand, remplacé à Besançon par son petit frère Nicolas, il reste incertain. Laurent Minnig prévient : « On l’avait nettement emporté la saison dernière à la salle polyvalente après avoir pris une rouste là-bas. Il faudra faire preuve de vigilance et de sérieux face à un adversaire qui s’est un peu renforcé. Ça va être costaud ! ».

JL-S

Mulhouse-Pfastatt BA-2 – ACSL Furdenheim, samedi 20 octobre (20h), salle annexe du Palais des sports. Arbitres: MM. V. Thiriet et T. Obert.

Les effectifs:

MPBA2: Calvayrac, Diebold, Bertrand, Diehl, Thibedore (cap.), Taczanowski, Ekembé, Ahamadi Amdjade, Spinali, Uneau, Porter, Theret. Entraîneur: Minnig, assisté de Rieber.

ACSLF: Beyhurst (cap.), Muller, Weltzer, Delfour, Weyrich, Gast, Dorez, Touré, Kilian, Hauchard, Dieudonné, Gassmann, Bilger. Entraîneur: Boudeville, assisté de Syda.