La présentation des nouveaux

8 août 2018    Catégorie(s) : Effectif Imprimer. Imprimer.

Pour ceux qui n’ont pas pu les découvrir sur notre page du réseau social Facebook, nous relayons ici les présentations des nouveaux au MPBA, Valentin Moroni, Arthur Ekani, Marvin Sarkis, Hugo Diehl, Raheem May Thompson et Mathieu Gitta.

1. Valentin Moroni

Nous vous proposons de découvrir les nouvelles recrues du MPBA sous forme d’un court portrait. On commence par un retour, celui de Valentin Moroni! Né en 1992, l’arrière-ailier d’1m90 obtient sa première licence à l’âge de 8 ans dans le club de son village, l’AS Spechbach, où il fourbit ses armes jusqu’en catégorie cadet. Il mute alors à l’ASSM, qui nourrit de grandes ambitions à ce niveau. Las, les cadets pfastattois, dirigés par Benoît Hanser, concédent une douloureuse défaite en finale régionale face à Lutterbach en 2010. Passé sénior, il intègre la « Deux », qui évolue en Promotion d’excellence régionale. Après une relégation au niveau départemental en 2012, la formation dirigée par Cédric Garnier remonte immédiatement, raflant au passage le titre de championne d’Alsace. Cette saison 2012-13, Val s’entraîne également avec le groupe de N2 sous la houlette de Laurent Minnig. Il décide ensuite de tenter l’aventure avec la nouvelle CTC Basket Nord Sundgau en Prénationale. Un choix gagnant puisqu’en terminant deuxièmes, les « Verts » accèdent au niveau national à l’issue de la saison 2015-2016. Meilleur marqueur de Nationale 3, toutes poules confondues, avec une moyenne de 25,32 points/match (source Mr Stats), Valentin se met particulièrement en évidence. Mais ses performances ne suffisent pas et le BNS connait les affres de la relégation. L’artilleur dispute un parcours plus mitigé en Prénationale la saison dernière. Il décide de se lancer un nouveau défi à l’intersaison en signant au MPBA Elite. « Je suis motivé à l’idée de venir découvrir le niveau de la Nationale 2 et de pouvoir m’entraîner de façon régulière. Suite à ma bonne saison en N3, où j’ai fini meilleur marqueur de toutes les poules, j’ai senti le moment opportun pour apporter ma pierre à l’édifice dans ce nouveau projet. Maintenant, à moi de ne rien lâcher ! ». Le com’ de JLM: « Valentin veut faire ses preuves en N2 et j’aime son côté ambitieux ». Bonne saison à toi, Val !

2. Arthur Ekani

C’est par le portrait d’Arthur Ekani que nous poursuivons le tour d’horizon de nos nouvelles recrues. Né au Cameroun en 1988, où il a vécu jusqu’à l’âge de six ans, Arthur pratique différents sports avant de prendre sa première licence à l’AL Meyzieu en 2004. Manquant de fondamentaux, il s’appuie sur ses qualités athlétiques et travaille dur à l’entraînement. L’année suivante, il intègre les cadets France de Vaux-en-Velin. C’est à la CRO Lyon qu’il débute son parcours en sénior et décide de tenter sa chance outre-Atlantique. Mais une semaine avant son départ, il contracte une grave blessure et doit renoncer. Stoppé dans sa progression, il rebondit à Aix-Maurienne en 2008 où il reste trois saisons et, surtout, franchit un cap. Il mute ensuite six fois d’affilée, respectivement à Oullins, Toulouges, Beaujolais, au Puy-en-Velay, retour à Toulouges, et au Sapela Basket 13 (en 2016). L’ailier-fort d’1m99 dispute deux exercices dans les Bouches-du-Rhône, soldant le second sur une moyenne de 11,42 points par match (26 matchs disputés, source Mr Stats). « J’ai choisi le MPBA car le projet que m’a présenté Jean-Luc Monschau m’a plu. Je recherchais un club ambitieux, avec une bonne structure de travail, dans lequel je pourrais évoluer au sein d’un bon collectif. Cependant le fait d’être coaché par Jean-Luc a fortement influencé ma décision, connaissant le palmarès du Monsieur… ». Quant à JLM, il précise: « Arthur, qui est le plus âgé de nos recrues du haut de ses 30 ans, possède une certaine expérience et est assez complet ». Bienvenue et bonne saison à toi, Arthur!

3 Marvin Sarkis

3e volet de notre rubrique découverte des nouveaux avec Marvin Sarkis, qui est non-muté! Né en 1994 à Roanne, Marvin apprend très tôt à manier la balle orange, étant titulaire de sa première licence à l’AS Roanne en 2000. Six ans plus tard, il mute dans le club phare de la commune, la Chorale, où il évolue notamment avec les minimes France tout en intégrant le pôle espoirs du Lyonnais. Il effectue sa première année en tant que cadet au centre de formation de la Chorale, sa deuxième au Coteau puis sa dernière en championnat de France à Saint-Etienne Métropole. Il joue ensuite au niveau régional, à Mably, avant de défendre les couleurs de l’AS Tarare (N3) de 2013 à 2015. Le meneur d’1m92 décide alors de rejoindre Aix-Maurienne, où il évolue au sein de l’équipe réserve tout en s’entraînant avec l’effectif pro. Enfin, en 2016, il pose ses valises à Châteauroux (N2). A l’issue d’une saison compliquée collectivement avec la Berrichonne et n’ayant pas trouvé chaussure à son pied, il fait toute la présaison avec Aix-Maurienne (Pro B) puis passe quatre mois de l’année aux États-Unis chez son meilleur ami afin de s’entraîner et rester en forme. Pour la petite histoire, Marvin est le frère de Malcolm Cazalon, le fils de Laurent, et venait souvent à Pfastatt lorsqu’il était petit. « J’ai décidé de rejoindre le MPBA premièrement pour le projet qui est très intéressant. C’est excitant de faire partie d’une équipe qui joue la montée et souhaite retrouver le haut niveau. Deuxièmement, le fait de pouvoir jouer sous la direction de Jean-Luc Monschau, qui est de loin l’un des meilleurs coachs français, est une opportunité qui ne se refuse pas. C’est la meilleure chose pour moi dans l’objectif de passer un cap durant cette année charnière pour la suite de ma carrière ». Le com ‘ de JLM : « Marvin a un autre registre que Lucas (Plasse) et tous deux se complèteront parfaitement à la mène ». Au nom de toute l’association, Marvin, nous te souhaitons la bienvenue et une saison conforme à tes attentes !

4. Hugo Diehl

Pleins feux sur Hugo Diehl, qui rejoint notre club en provenance de la SIG (N3) ! Le résident de Gertwiller (près de Barr), qui fêtera ses 20 ans en octobre prochain, est titulaire de sa première licence à Barr/Gertwiller dès 2003. Cinq ans plus tard, il dispute deux saisons au CJS Geispolsheim. Ses bonnes dispositions lui permettent d’intégrer la SIG en catégorie benjamins. Combatif et doté d’une belle technique, il est surclassé en senior à l’âge de 16 ans et joue avec l’équipe de la SIG en N3. Après une relégation en Prénationale, la formation bas-rhinoise retrouve le niveau national à l’issue de l’exercice 2016-2017 sous la houlette de Ludovic Kayser. La saison dernière, le meneur-arrière d’1m87 a terminé meilleur marqueur de son équipe avec une moyenne de 14,74 points par match et une pointe à 38 points face à Dessenheim lors de la 21e journée (source Mr Stats). Hugo est le petit frère de Quentin, capitaine de notre équipe fanion la saison dernière et qui défend nos couleurs depuis septembre 2014. « J’ai choisi le MPBA premièrement car le projet que m’ont présenté les dirigeants m’a plu, je cherchais un club ambitieux et bien structuré. Deuxièmement car j’ai la chance de pouvoir m’entraîner avec l’équipe élite, je sais que je vais énormément apprendre et progresser sous les ordres de Jean-Luc Monschau. Je cherchais à pouvoir m’entraîner un maximum, j’ai la possibilité d’évoluer en Nationale 3 et avec l’équipe Élite. Donc c’est parfait pour moi. Puis, il y a mon grand frère. Le fait de le rejoindre ici a fortement influencé mon choix. C’était une offre que je ne pouvais pas refuser. Je suis heureux et motivé d’évoluer sous les couleurs du MPBA cette saison ». Au nom de toute l’association, nous lui souhaitons la bienvenue ainsi que beaucoup de réussite et de plaisir !

5. Raheem May Thompson

L’ailier anglais d’1m97 pourrait être l’une des révélations de la saison en N2D! C’est le 6 février à Londres que Raheem pousse son premier cri pour le bonheur de sa maman, Elle May, et son papa, Leo Thompson. Ce dernier est basketteur de haut niveau, il remporte notamment la médaille d’or avec l’équipe d’Angleterre lors d’une édition des Jeux du Commonwealth. Le jeune Raheem débute le basket en club à l’âge de 13 ans aux Tigres de Toxteth, dans le centre de Liverpool. Il atteint très vite un niveau qui lui permet d’être sélectionné dans l’équipe nationale anglaise des U16. Lors du championnat d’Europe (division B) en 2007 à Skopje (Macédoine), il totalise 7,4 points, 5,9 rebonds, 0,9 passes et 2,4 contres par match. Trois ans plus tard, il est membre de l’équipe britannique U20. Entretemps, il est parti étudier aux Etats-Unis, dans le Maryland, respectivement à DeMatha Catholic et Towson Catholic High School, avant d’intégrer en 2009 l’Université de Quinnipiac (Connecticut), où il réalise son rêve de jouer en D1. En 2011, son cursus terminé, Raheem retourne chez lui à Liverpool avant de muter aux Trailblazers de Derby l’année suivante. Il rejoint ensuite les Lions de Londres engagés en British Basketball League, la division la plus haute du Royaume-Uni, un niveau qu’il ne quittera plus. En 2015, il défend les couleurs des Riders de Leicester puis, en 2016, celles des Phoenix de Cheshire. La saison dernière, en championnat, il a compilé 14,39 points/match, 3,97 rebonds, 1,45 passes, 1,12 interceptions et 1,15 contres en 33 matchs, tous débutés dans le cinq de base. Sur son choix de rejoindre le MPBA, Raheem précise « Well I’ve chosen to come here to help the team try and gain promotion ». Le mot du coach Jean-Luc Monschau à son sujet : « Raheem est un extérieur de grande taille polyvalent qui devrait nous apporter des choses que nous n’avons pas encore ». On behalf of all association members, I would like to take this opportunity to extend a warm welcome to tou, Raheem!

6. Mathieu Gitta

On termine notre tour d’horizon des nouvelles recrues par un bref portrait de l’assistant-coach du MPBA Elite, Mathieu Gitta ! Mathieu a raccroché ses baskets pour démarrer une carrière d’entraîneur. On pourrait écrire un livre sur ses aventures tant il a marqué de son empreinte l’histoire du basket haut-rhinois durant plus de deux décennies. Ah bon, c’est déjà fait, au temps pour moi 😉 Plus sérieusement, celui qui fêtera ses 42 ans en octobre prochain symbolise on ne peut mieux le rapprochement Mulhouse-Pfastatt. Les chiffres parlent d’eux-mêmes: Mat’ a disputé 15 saisons sous le maillot de l’ASSM (de 1996 à 2011) dont 12 en championnat de France (259 matchs, 4356 points marqués) et 7 avec le FCM Basket. Un bilan exceptionnel auquel il faut ajouter 9 victoires en coupe départementale du Crédit Mutuel (5 avec l’ASSM, 4 avec le FCM dont la dernière avec l’équipe réserve). Relevons que Mathieu a pris une licence joueur, un détail qui peut avoir son importance en cas de coup dur au sein de l’effectif de Jean-Luc Monschau. Nous lui souhaitons de vivre autant de succès et de joies dans son nouveau rôle que ceux qu’il a connus sous le maillot portant le numéro 15!

Textes et photos Jean-Laurent Soltner

Le roster du MPBA Elite

2 août 2018    Catégorie(s) : Effectif Imprimer. Imprimer.

Découvrez le roster et les mouvements de l’effectif de notre équipe élite, saison 2018-2019! (document PDF)

Visualiser le document (PDF, 151KB)

L’effectif du PMBA élite en Nationale 2

9 juillet 2018    Catégorie(s) : Effectif Imprimer. Imprimer.

Les négociations ont été longues mais elles ont abouti. L’ASSM Pfastatt est devenue le Mulhouse Pfastatt Basket Association, dont l’équipe élite, fondée sur les bases de notre équipe fanion de la saison dernière, est engagée en Nationale 2.

Notre photo: Bacasso Minté attaque le panier face au Parisien Victor Samnick sous les yeux de ses coéquipiers Quentin Diehl, Johan Grebongo et Lucas Plasse à l’occasion de la mémorable victoire remportée par l’ASSM sur le Paris BA en février dernier à la Poly (102-77). Les quatre Pfastattois ont décidé de poursuivre l’aventure avec le MPBA élite. (photo Jean-Laurent Soltner)

Lire la suite »

Hugo Diehl rejoint l’ASSM!

27 juin 2018    Catégorie(s) : Effectif, Effectif Imprimer. Imprimer.

L’équipe de N3 dirigée par Laurent Minnig tient sa première recrue. Le jeune meneur-arrière Hugo Diehl, 20 ans en octobre prochain, rejoint notre club en provenance de la SIG (N3).

Notre photo: Hugo Diehl en action face à Maxime Taczanowski. Nous sommes en mai 2017 à la Poly, où la SIG va prendre le meilleur sur notre “Deux” et assurer sa montée en Nationale3. (photo Jean-Laurent Soltner)

Lire la suite »