Il a fallu un peu plus de 35 minutes soit 3 quart-temps et demi pour voir le réveil des hommes de Laurent MINNIG et Francis RIEBER….Une équipe jeune et solide qui n’a rien lâché dans ses dernières minutes de match….Une belle victoire pour la suite!

Jura Salins BC – Mulhouse/Pfastatt BA2 64-70.

Salins-les-Bains, salle des communes.

Les quart-temps : 19-17, 14-10 ; mi-temps 33-27 ; 22-14 (55-41), 9-29.

Arbitres: MM. Fleury et Kurt.

JSBC: 26 paniers dont 8 à trois points (Régnier 3), 4 lancers francs sur 5, 17 fautes personnelles et une technique (Régnier), Duval éliminé. Les points: Bassignot 17, Mareschal 7, Régnier 14, Bensaada 4, Mouget (cap.) 8 puis Duval 11, Brabant, Salakio 3, Mursa. Entraîneur: Simati.

MPBA2: 29 paniers dont 2 à trois points (Taczanowski et Spinali), 10 lancers francs sur 15, 17 fautes personnelles. Les points: Diehl 6, Thibedore (cap.) 2, Uneau 17, Spinali 21, Porter 7 puis Calvayrac, Ekembé 7, Diebold 1 Taczanowski 9, Theret. Entraîneur: Minnig, assisté de Rieber.

Victorieux à la SIG (60-78), les seniors 2 de Laurent MINNIG et Francis RIEBER poursuivent leur course en tête du championnat de nationale 3 après 6 journées.

SIG – Mulhouse/Pfastatt BA2 60-78.

Illkirch-Graffenstaden, salle de la SIG.

Les quart-temps : 16-21, 9-22 ; mi-temps 25-43 ; 16-13 (41-56), 19-22.

Arbitres: MM. F. Paulus et C. Cetin.

SIG: 25 paniers dont 3 à trois points (Marx 3), 7 lancers francs sur 10 ; 19 fautes personnelles. Les points: Wilm 12, Leopold 2, Scheeck 2, Marx 11, Barbeau 5, Gançarski (cap.) 8, Danner 11, Gauthier 2, Flick 7, Mba Tankou. Entraîneur: Meyer D., assisté de Meyer C.

MPBA2: 30 paniers dont 6 à trois points (Thibedore 3), 12 lancers francs sur 15; 14 fautes personnelles. Les points: Calvayrac 2, Ekembé 12, Diehl 13, Thibedore (cap.) 19, Diebold, Uneau 10, Taczanowski 8, Spinali 6, Porter 8. Entraîneur: Minnig, assisté de Rieber.

Les images de Jean Pierre Bertrand!

La photo des seniors 2

26 octobre 2018    Catégorie(s) : Photos Imprimer. Imprimer.

L’équipe des Seniors-2 en N3, version 2018-2019

De gauche à droite: Laurent Minnig (entraîneur), Mathieu Bertrand, Nicolas Bertrand, Hugo Diehl, David Ekembé, Mario Porter, Anthony Spinali, Gherick Uneau, Damien Thibedore (cap.), Maxime Taczanowski, Robin Diebold, Edouard Calvayrac, Omar Ahamadi Amdjade, Alexis Theret, Francis Rieber (assistant). (photo Jean-Laurent Soltner)

MPBA2 – Furdenheim: les images

26 octobre 2018    Catégorie(s) : Photos, Photos 2018-19 Imprimer. Imprimer.

Cliquez sur lien ci-dessous pour découvrir l’album photo signé Jean-Laurent Soltner de la rencontre MPBA2 – ACSL Furdenheim!

MPBA2 – Furdenheim: les images

Les joueurs de Laurent MINNIG et Francis RIEBER font la course en tête dans ce championnat de Nationale 3 poule L. Malgré leur mauvaise entame de match, les protégés de Laurent et Francis ont su en deuxième mi temps accélérer le jeu et finir avec un écart de 30 points contre Furdenheim!

Derby alsacien au Palais

19 octobre 2018    Catégorie(s) : Compte-rendu Imprimer. Imprimer.

Après sa nette victoire à Besançon, la troupe de Laurent Minnig accueille Furdenheim, samedi soir (20h) à la salle annexe du Palais des sports, pour le compte de la cinquième journée de Nationale-3.

Quatre matchs, quatre victoires. La réserve du MPBA ne pouvait pas mieux démarrer sa première saison en championnat de France. Cerise sur le gâteau, la formation de Laurent Minnig s’est installée dans le fauteuil de leader, à égalité de points avec Rixheim et Saint-Priest, grâce à un meilleur panier-average dû au gros écart creusé à Besançon. « Sans Mathieu (Bertrand) ni David (Ekembé), on gagne de 31 points face à une bonne équipe » souligne le technicien. « C’est une belle prestation et je suis vraiment content. Satisfait aussi qu’on ait réussi à mettre en application le travail effectué à l’entraînement pendant le match. Une première place fait toujours plaisir mais ce n’est que le début du championnat et on prend les matchs les uns après les autres ». Son équipe a l’occasion de confirmer son rang, voire de le consolider, en accueillant Furdenheim, samedi soir à la salle annexe du Palais des sports.

« Vigilance et sérieux »

L’ACSL Furdenheim a validé son premier ticket pour la Nationale 3 la saison dernière en terminant au deuxième rang du championnat pré-national derrière l’ASSM-2 avec un bilan de 18 victoires et 8 défaites. Les deux confrontations entre les deux formations ont connu des scénarios opposés. Victorieux du match aller en septembre (90-59), les Bas-Rhinois ont perdu la rencontre, le panier-average particulier et la première place à la Poly en février (95-61). L’intersaison a été calme dans le village du canton de Truchtersheim. Vigloire Dieudonné (ex-SIG, N3), Thomas Delfour (ex-WOSB, N2) et Luc Weyrich (de retour au club) sont venus grossir les rangs de l’effectif nouvellement dirigé par Julien Boudeville. Furdenheim a connu un début de saison mitigé au niveau comptable en concédant trois défaites en quatre rencontres. Battus lors de l’ouverture à Poligny (77-76), Loïc Beyhurst et ses coéquipiers ont subi la loi de Saint-Priest (66-69) puis de Rixheim (79-59). Samedi dernier, ils ont ouvert leur compteur de victoires face à Dessenheim (85-78).

Pour ce premier derby alsacien en championnat, notre équipe enregistre le retour de David Ekembé. Quant à Mathieu Bertrand, remplacé à Besançon par son petit frère Nicolas, il reste incertain. Laurent Minnig prévient : « On l’avait nettement emporté la saison dernière à la salle polyvalente après avoir pris une rouste là-bas. Il faudra faire preuve de vigilance et de sérieux face à un adversaire qui s’est un peu renforcé. Ça va être costaud ! ».

JL-S

Mulhouse-Pfastatt BA-2 – ACSL Furdenheim, samedi 20 octobre (20h), salle annexe du Palais des sports. Arbitres: MM. V. Thiriet et T. Obert.

Les effectifs:

MPBA2: Calvayrac, Diebold, Bertrand, Diehl, Thibedore (cap.), Taczanowski, Ekembé, Ahamadi Amdjade, Spinali, Uneau, Porter, Theret. Entraîneur: Minnig, assisté de Rieber.

ACSLF: Beyhurst (cap.), Muller, Weltzer, Delfour, Weyrich, Gast, Dorez, Touré, Kilian, Hauchard, Dieudonné, Gassmann, Bilger. Entraîneur: Boudeville, assisté de Syda.

A bâtons rompus avec Maxime Taczanowski

18 octobre 2018    Catégorie(s) : Interviews Imprimer. Imprimer.

Apprenez à mieux connaître Maxime Taczanowski, arrière-ailier dans notre équipe N3, au travers de la rubrique « A bâtons rompus avec » animée par Sébastien Grob!

Maxime TACZANOWSKI

Poste 2-3  –  N°11 –  1,94 m – 82 kg  –  20 ans, né le 24/07/1998 à MULHOUSE

 –

Salut Max et merci de nous accorder du temps pour cet entretien. Peux-tu te présenter en quelques lignes ? J’ai 20 ans, je suis originaire de MULHOUSE et j’ai commencé le sport en me testant au foot sans conviction ni grand succès. Mon père (grand basketteur) m’a dit « si tu arrêtes le foot, c’est pour faire du basket  et rien d’autre ». J’ai donc commencé ce sport au club de Riedisheim où j’ai passé 3 ans avant de rejoindre l’ASSM PFASTATT vers l’âge de 10 ans pour ne plus jamais la quitter. J’ai joué dans toutes les catégories de jeunes sous les ordres de Pierre BILBEAU et Stéphane DIEBOLD pour ne citer qu’eux. J’ai fait quelques apparitions en N2 avec la 1 ces deux dernières années mais j’ai surtout joué en 2 en Prénationale. Cette année sera pour moi la première vraie saison au niveau national.

Aller, première vraie question, celle d’Hugo Diehl : « Quand est ce qu’on va au KISS » ? Il vaut mieux pour toi ne plus y aller avant longtemps !!!

En dehors du basket tu fais quoi dans la vie ? Je commence une école de kiné à Fribourg.

Et un dimanche sans match tu fais quoi ? En général je glande, je vois des potes ou je regarde la télé. Mais maintenant avec les études, je vais bosser aussi.

Le match qui t’a le plus marqué dans ta vie de joueur ? A titre individuel, j’ai un match référence en Cadet avec Stéphane DIEBOLD contre Gries. Il manquait notre meilleur joueur et j’ai sorti « le Match » en scorant 27 points et 14 rebonds. Sinon à titre collectif, c’est le match retour de l’an dernier contre Furdenheim à la Poly. Un match de folie qu’on gagne de 34 points et où on réussit à rattraper le panier-average. Enorme !!!

Un entraîneur qui t’a marqué? Stéphane DIEBOLD, qui m’a permis de franchir un cap en Cadet.

Un geste superstitieux avant un match ? Quand l’arbitre siffle 1 minute avant le coup d’envoi, je shoote un 3 points et il faut que ça rentre sinon je recommence.                                               

Quel sport aurais-tu pu faire si tu n’avais pas fait du basket ? Rien d’autre.

Et celui que tu n’aurais jamais pu pratiquer ? L’équitation.

Qu’est ce qui t’énerve le plus dans la vie, dans le basket ? Dans la vie certainement le bruit du polystyrène ou des bouteilles en plastique, c’est insupportable. Dans le basket, c’est quand j’entends mon père gueuler ou bien quand je fais 3 fautes de merde en 1ère mi-temps par exemple !

Dieu créa la femme. T’aurais créé quoi toi ? Un monde sans racisme.

Le rêve que tu aimerais réaliser ? Professionnellement, devenir kiné d’une grande équipe.

A part Mireille MATHIEU, t’écoutes quoi en boucle sur ton MP3? De tout, du rap, du RnB mais aussi des classiques français (Aznavour, etc…)

Un mot pour définir le MPBA ? Plusieurs : Famille, Compétitif et Résultats.

Au club

As-tu un surnom ? Mes coéquipiers me surnomment Maximilien, sinon Damien m’appelle NOWSKI avec mon N°41 sur mon maillot d’entraînement en référence à Dirk Nowitzki mais je ne suis pas sûr d’avoir le même gabarit et talent.

Tu fais quoi en plus de jouer ? Rien, mais si j’avais plus de temps je me verrais bien encadrer des jeunes de l’école de basket. J’ai toujours eu un bon contact avec les gamins.

Qui est ton meilleur pote ? Je n’ai pas envie de faire de jaloux. Mais ceux que je connais le plus, pour avoir joué avec ou contre eux en catégorie de jeunes, ce sont Robin, Anthony et Hugo.

Qui est le meilleur dans son rôle ? Mon père.

Qui est le patron? Au club, mon père mais sur le terrain c’est Damien le boss.

Qui se la pète le plus ? Mathieu BERTRAND.

Qui est le plus ?

Beau gosse : Anthony SPINALI.

Timide : Robin DIEBOLD.

Caractériel : Anthony SPINALI.

Traînard : Edouard CALVAYRAC, mais c’est à cause de son boulot, il est toujours à la bourre.

Marrant : Anthony SPINALI.

Mauvais perdant : Moi, mais Damien n’est pas mal non plus.

Fort en 1c1 : David EKEMBE.

Adroit : Moi à l’échauffement mais sinon c’est Hugo DIEHL.

Une personne qui t’a marqué dans le club ? Stéphane DIEBOLD et Pierre BILBEAU. Deux coachs qui ont marqué le club et l’ont rendu plus compétitif. Le début des bons résultats du club. Mais aussi mon père, qui donne beaucoup de son temps et a su s’entourer des bonnes personnes pour faire grandir l’ASSM et maintenant le MPBA.

Et si

Tu participais à une émission de TV réalité ? Avec Hugo, La villa des cœurs brisés (et comme lui, pour les filles !).

Tu gagnais à l’EuroMillions ou un truc comme ça ? Honnêtement avec une très grosse somme, je donnerais de l’argent à des pays en voie de développement dans le besoin. Sinon je voyagerais et je ferais plaisir à mes proches.

Et si tu étais

Un sportif ? LeBron JAMES ou Roger FEDERER (un sacré athlète).

Un club NBA ? Celui où LeBron joue, donc L.A.

Une salle de basket ? La Poly.

Un joueur NBA ? LeBron JAMES.

Un super-pouvoir ? Etre immortel.

Un président de la République ? Vladimir POUTINE pour son charisme.

Quel est

Ton petit déj type ? J’en prends pas, c’est ça le problème.

Ta plus grosse bêtise de gosse ? Houlà, il vaut mieux ne rien dire, mes parents risquent de lire !

Ta dernière folie ? Je me suis calmé avec le temps !! Aucune.

Ton rêve de gosse ? Je ne m’en souviens plus.

Ta gourmandise ou plat préféré ? Sans hésiter, une bonne escalope à la crème avec des carottes que ma mère cuisine.

Ton humoriste préféré ? Je n’en ai pas.

Ton  acteur préféré? Jean DUJARDIN.

Ton film préféré? Interstellar.

Ton émission préférée ? Les infos en boucle sur BFM.

La personnalité que tu aimerais rencontrer ? LeBron JAMES ou Dwyane WADE. Sinon en femme, Scarlet JOHANSSON.

La pire faute de goût vestimentaire pour toi ? Les chaussettes avec les sandalettes.

Le déguisement avec lequel tu irais à une soirée costumée ? Je ne sais pas trop mais un déguisement remarquable.

Tes passions en dehors du Basket ? Profiter de mes proches.

Ta plus grande fierté ?  D’être entouré de mes proches, des gens que j’aime.

Ton sosie ? Norman (un youtuber) ou le cuisinier dans Ratatouille.

Ton pire défaut ? Mon inconstance.

Ta devise ? Tout est possible.

La personne que tu vas voir le plus souvent pour des conseils ? Mes potes.

Le meilleur conseil qu’on t’ait donné ? On m’en a donné plein mais je n’ai jamais trop écouté !

Tes pensées avant de t’endormir ? Le résumé de ma journée.

Ta blague pas drôle qui te fait rire ? 2 patates sur une autoroute. Une se fait écraser, l’autre dit : Oh purée !!! (Tu sors !!)

Ton meilleur pote dans le basket ? Pareil : Robin, Hugo et Anthony.

Tes meilleurs souvenirs ? Les voyages en général, notamment un au Cambodge et en Thaïlande. Sinon, toutes les fois où mon père s’énerve !!

Le joueur avec qui tu aurais aimé jouer ? Dwyane WADE.

Le cinq idéal dans lequel tu voudrais jouer ? En 1 Hugo DIEHL, en 2 moi, en 3 Damien THIBEDORE, en 4 Gherick UNEAU et en 5 Johan GREBONGO. Bref j’y joue presque !!

Tu es plutôt

PS4 ou XBOX ? PS4.

Fortnite ou 2K ? 2K.

MCDo ou Burger King ? Déçu de MCDo, il n’y a plus les potatoes. Donc Burger King.

Coca ou Pepsi ? Coca.

NBA ou Euroleague ? NBA.

CAVS ou WARRIORS ? CAVS.

Jordan ou LeBron ? LeBron.

Kaaris ou Booba ? Booba.

PSG ou OM ? Je suis pour le beau jeu donc le PSG.

A ton tour de poser une question à l’un de tes partenaires qui sera le prochain à s’y coller dans 15 jours avant le match contre JURA SALINS? Alors pour Anthony : quand te concentreras-tu aux entraînements ?

Enfin, toi qui a grandi en tant que basketteur à l’ASSM, qu’aurais-tu envie de dire à tous nos jeunes licenciés qui voudraient suivre ton exemple ? A Pfastatt il y a une excellente formation, tout est réuni pour progresser et devenir un bon basketteur. Alors ne rien lâcher, se donner du mal aux entraînements mais ne surtout ne pas oublier de prendre du plaisir !

Dernière question, comment vois-tu, à titre collectif et personnel, cette saison et quels sont tes objectifs ? A titre personnel, je veux apporter le maximum à l’équipe des deux côtés du terrain. Collectivement, j’ai une confiance totale en cette équipe. Tant qu’on gardera notre niveau d’exigence et notre concentration, je ne nous vois pas perdre un match. Notre force est aussi la cohésion, on est une vraie équipe où chacun peut s’exprimer à chaque match. On se connait tous, on est jeunes (enfin presque) et surtout on prend du plaisir ensemble.

Max, encore merci, et félicitations pour ton parcours et ton amour du club !

Interview réalisée par Sébastien Grob

Il n’y a plus que trois équipes invaincues dans la poule L de la N3M! Après quatre journées,  les joueurs de Laurent et Francis prennent la première place du championnat devant Rixheim et Saint Priest qui totalisent le même nombre de points.

La fiche technique:

Besançon BC – MPBA2 58-89.
Besançon, gymnase Saint-Claude.
Les quart-temps : 21-24, 17-26 ; mi-temps 38-50 ; 7-18 (45-68), 13-21.
Arbitres: MM. C. Baumont et M. Kurt.
BBC: 22 paniers dont 5 à trois points (Traoré 3), 9 lancers francs sur 11 ; 16 fautes personnelles et 2 antisportives (Beyrouthy et Ahamadi). Les points: Touré 11, Marcelino 2, Beyrouthy 5, Traoré 15, Borel 4 puis Ignakpelila 5, Benni 10, Ahamadi 4, Lec (cap.) 2. Entraîneur: Bole.
MPBA2: 36 paniers dont 3 à trois points (Thibedore 2), 14 lancers francs sur 21 ; 13 fautes personnelles. Les points: Diehl 22, Thibedore (cap.) 22, Diebold 2, Porter 2, Spinali 15 puis Bertrand, Calvayrac 7, Uneau 17, Taczanowski 2, Theret. Entraîneur: Minnig, assisté de Rieber.

Les propos de Laurent Minnig recueillis par JL-S:

 « On avait de l’appréhension par rapport à une réaction de Besançon après ses trois défaites en trois matchs. Nos adversaires ont joué dur dans le premier quart-temps, qu’on finit par gagner de trois points (21-24). Après on a durci notre défense puisque qu’on prend 21 points dans le premier quart et 58 au final. C’est toujours la même chanson, c’est en défendant avec application qu’on se rend la tâche plus facile. Sans Mathieu (Bertrand) ni David (Ekembé), on gagne de 30 points face à une bonne équipe. C’est une belle prestation et je suis vraiment content. Satisfait aussi qu’on ait réussi à mettre en application le travail effectué à l’entraînement pendant le match. On est premiers ex-aequo avec Rixheim et Saint-Priest, ça fait toujours plaisir mais ce n’est que le début du championnat et on prend les matchs les uns après les autres ».

La vidéo de Jean Pierre Bertrand:

Les résultats de la 4e journée:

CLAR LYON BASKET AL SAINT PRIEST 60 – 70
ASC SAINT APOLLINAIRE POLIGNY JURA BASKET COMTE 97 – 67
BC BELFORT JURA SALINS BASKET CLUB 87 – 67
BESANCON BASKET CLUB MULHOUSE PFASTATT BASKET ASSOCIATION – 2 58 – 89
FURDENHEIM A.C.S.L. ASL DESSENHEIM 85 – 78
S.I. GRAFFENSTADEN CSSL RIXHEIM 68 – 79

Le classement après 4 journées:

1 MULHOUSE PFASTATT BASKET ASSOCIATION – 2 8 4 4 0 337 239 98
2 CSSL RIXHEIM 8 4 4 0 323 241 82
3 AL SAINT PRIEST 8 4 4 0 310 249 61
4 ASL DESSENHEIM 7 4 3 1 305 285 20
5 POLIGNY JURA BASKET COMTE 6 4 2 2 323 314 9
6 JURA SALINS BASKET CLUB 6 4 2 2 272 286 -14
7 ASC SAINT APOLLINAIRE 5 4 1 3 297 298 -1
8 FURDENHEIM A.C.S.L. 5 4 1 3 286 303 -17
9 S.I. GRAFFENSTADEN 5 4 1 3 265 318 -53
10 BC BELFORT 5 4 1 3 254 309 -55
11 CLAR LYON BASKET 5 4 1 3 274 336 -62
12 BESANCON BASKET CLUB 4 4 0 4 238 306 -68

Les S2 à Besançon

12 octobre 2018    Catégorie(s) : Compte-rendu Imprimer. Imprimer.

Après une trêve de deux semaines, la troupe de Laurent Minnig renoue avec la compétition samedi (20h) à Besançon, pour le compte de la quatrième journée de NM3.

Victorieuse de ses trois premiers matchs, notre équipe S2 entend préserver son invincibilité face au Besançon BC, qu’elle affronte samedi soir dans le Doubs. La trêve de deux semaines sans compétition a été bénéfique pour l’équipe dirigée par Laurent Minnig. « On a profité de la première semaine pour soigner quelques bobos avant de préparer sérieusement, durant la deuxième, ce déplacement à Besançon » précise le technicien. Son équipe va rencontrer un adversaire qui présente un bilan inverse, soit trois défaites. « Il ne faut surtout pas commettre l’erreur de se limiter au bilan comptable. Besançon est une bonne équipe avec de la densité physique, elle a été confrontée à un calendrier difficile puisqu’elle a rencontré trois équipes qui sont aujourd’hui invaincues ».

« On s’attend à être reçus ! »

Le Besançon BC entame son troisième parcours consécutif en Nationale-3 avec pour objectif de figurer dans le milieu de tableau. Dixième de la poule K la saison dernière avec 7 victoires en 22 matches, la formation bisontine n’a dû son salut qu’à un panier-average particulier favorable sur Schaeffersheim. L’intersaison a été mouvementée sur les bords du Doubs avec 4 départs et 7 arrivées. Exit Cornu, Mola, Ditu Mona Samu et Dobozendi, bienvenue à Madjid Ahamadi, Ousmane Touré, Elian-Ruben Ignakpelila (tous ex-BesAC), Placide Uwizeye (région lyonnaise), Nahel Benni, Thomas Borel et Joao-Paulo Marcelino (non mutés). Michaël Bole, qui a troqué sa tenue de joueur pour celle d’entraîneur, dispose d’un effectif pléthorique puisqu’ils sont 15 joueurs à avoir figuré au moins sur l’une des trois premières feuilles de match d’un BBC qui a mal débuté son championnat. Après un revers initial à Saint-Priest (71-52), il s’est incliné face à Rixheim (60-77) puis à Dessenheim (69-68).

Laurent Minnig prévient : « On s’attend à être reçus par une équipe qui a le couteau sous la gorge après ses trois défaites. Elle doit marquer des points et sait que le plus tôt sera le mieux. On sera en danger là-bas. Pour espérer gagner, il faudra être très appliqué, rigoureux, concentré dès le début du match et avoir de grosses intentions défensives ». Si Mathieu Bertrand, blessé à la main contre Belfort, est incertain, Alexis Theret a fait son retour dans le groupe après une longue convalescence et sera du voyage.

JL-S

Besançon BC – Mulhouse-Pfastatt BA-2, samedi 13 octobre (20h), gymnase Saint-Claude. Arbitres: MM. C. Baumont et M. Kurt.

Les effectifs:

BBC: Ignakpelila, Touré, Uwizeye, Curie, Farner, Beyrouthy, Pellegrini, Ferrand, Zaboub, Borel, Benni, Marcelino, Traoré, Ahamadi, Lec. Entraîneur: Bole.

MPBA2: Calvayrac, Diebold, Bertrand, Diehl, Thibedore (cap.), Taczanowski, Ekembé, Ahamadi Amdjade, Spinali, Uneau, Porter, Theret. Entraîneur: Minnig, assisté de Rieber.

Les jeunes de Laurent MINNIG et Francis RIEBER ont signé une troisième victoire à l’annexe du Palais des sports de Mulhouse.

Ils étaient contents du résultat mais déçus par la manière….

Les images de Jean Pierre Bertrand….