Quentin Willig : quel parcours!

8 juillet 2019    Catégorie(s) : Hall of Fame Imprimer. Imprimer.

Quentin Willig nous quitte. Celui qui a été de toutes les aventures de notre équipe fanion en championnat de France depuis 2008 a annoncé qu’il ne ferait plus partie du groupe en Nationale 1. Travailler à côté et jouer à ce niveau de compétition était trop compliqué, explique « Q ».  Dans ses propos tenus en cours de saison, Jean-Luc Monschau résume bien l’apport de l’ailier gaucher : « Quentin booste l’équipe. Il fait toujours des choses intéressantes».  Retour sur un formidable parcours!

Le jeune Quentin prend sa première licence à la SS Zillisheim en 2000, à l’âge de 10 ans. Il mute à l’ASSM Pfastatt en 2007 pour intégrer l’équipe des cadets dirigée par Dejan Andric. Le groupe brigue une place en championnat régional en seconde phase mais échoue d’un rien après une défaite rageante à Spechbach-le-Bas. Ikrame Boulkenafet et ses coéquipiers se consolent en remportant le titre de champion du Haut-Rhin, prenant au passage une éclatante revanche sur les Spechbachois en finale (102-60)!

Quentin (à gauche) aux côtés de Dejan Andric et de quelques uns de ses coéquipiers des cadets 2007-2008 champions du Haut-Rhin lors de la remise des récompenses à l’ASSM.

Quentin passe alors en catégorie senior. Il fait partie du groupe de la une en N3 mais a surtout du temps de jeu avec les seniors2 de Laurent Minnig, qui évoluent en Promotion d’excellence régionale. Il inscrit 237 points (12,47 points/match) avec cette équipe. Bis repetita en 2009-2010, toujours en Promo région, avec un groupe rajeuni sous les ordres de Slavenko Vasiljevic.

Quentin (6) avec les seniors2 de Slavenko Vasiljevic en 2009-2010 (photo Jean-Laurent Soltner)

Tenu d’évoluer en équipe une en raison d’un règlement imposant la présence de deux joueurs de moins de 21 ans, Quentin dispute les 22 matchs en N3 durant lesquels il cumule 52 points. En 2010, il fourbit ses armes en évoluant aux côtés de Florian Schneider, Mourad Boughedir, Pathé Yatera et autre Julien Invernizzi dans l’équipe drivée par Frédéric Demontoux. La saison suivante, alors que peu la voyaient en haut de l’affiche, l’ASSM termine première de sa poule et accède en N2 sous la houlette de Laurent Minnig. « Q » dispute les 26 matchs au 4e niveau national, durant lesquels il inscrit 138 points (5,3 points/match). Malgré une relégation en mai 2013, il reste fidèle au club et, un an plus tard, voit débarquer Jean-Luc Monschau avec qui il connait une deuxième accession en N2 en 2016. Son écot est important durant les trois saisons disputées par notre équipe à ce niveau, la dernière sous l’appellation MPBA. L’apothéose survient il y a moins de deux mois avec la première place de la poule, le triomphe en Trophée coupe de France et la montée en Nationale 1!

En 11 saisons de championnat de France (4 en N2 et 7 en N3), Quentin a disputé 244 matchs en saison régulière. Son total s’élève à 251 si on ajoute les rencontres de phases finales et de playoffs. Il a inscrit 1736 points dont 1653 en phase régulière! Dans l’histoire du club au niveau national, seul Mathieu Gitta affiche un plus grand nombre de matchs joués avec 258 en 13 saisons. Bravo et merci pour tout, Quentin, tu as amplement mérité ta place au Hall of Fame de notre association!

JL-S

Quentin remporte l’édition 2019 du Trophée coupe de France avec le MPBA à l’AccorHotels Arena de Paris-Bercy. Inoubliable!

Les Lavallois sont vaincus en playoffs, le MPBA est en Nationale 1! C’est un papa aux anges qui soulève sa fille Camille dans les airs du Palais des sports!

Pourquoi Hall of Fame ? Parce que ce terme anglais veut dire « Hall de la renommée ». Une illustration de ce qui se passe en NBA aux USA où le maillot d’un joueur particulièrement illustre dans l’histoire du club est suspendu sur un cintre dans ce Hall et son numéro retiré du listing. Exemple : aux CHICAGO BULLS plus personne ne portera le 23, celui d’un certain Michael JORDAN.

Dans cette rubrique figurent les joueurs importants de l’histoire de l’ASSM. Ceux qui ont contribué à écrire les plus belles pages d’un roman dont le mot fin n’est pas encore tombé.

Cette rubrique est, pour l’instant, incomplète. D’une part, parce que je ne connais personnellement l’histoire de l’ASSM que depuis l’arrivée de mon fils à Pfastatt. Certes, cela remonte déjà à plus de dix ans, mais le club existait depuis 50 ans déjà à ce moment-là.

Et, d’autre part, j’avais demandé, il y a un an déjà, aux anciens du club de me fournir des éléments ou des renseignements sur des joueurs importants du passé. J’attends toujours. La porte demeure ouverte, il suffit de me contacter. Je crois que certains anciens mériteraient de ne pas être oubliés. Merci pour eux.

Enfin, toute liste ne peut être que subjective. Alors, peut-être que figurent dans ce “Hall of Fame” des joueurs qui n’y ont pas leur place ou que n’y pas mentionnés d’autres qui devraient y être. Mais, qui a dit: la justice n’est pas de ce monde ?

En tout cas, là aussi, un oubli peut être vite réparé. Il suffit de me le signaler.

C’est certainement le plus grand joueur qui ait jamais porté le maillot de l’ASSM. Durant une décennie – d’abord à Monaco puis au MBC, où il prit une part active à l’accession en Nationale 1 en 1978 – il évolua au plus haut niveau du basket français. Une période où il faisait indiscutablement partie des meilleurs joueurs de l’Hexagone.

Notre photo : A 50 ans passés, Philippe Scholastique apportait encore son concours à une ASSM qui doit beaucoup à ce joueur de grand talent et à la carrière exceptionnelle.

Lire la suite »

Philippe Thierry : Un grand Monsieur !

14 juin 2008    Catégorie(s) : Hall of Fame Imprimer. Imprimer.

 

Une autre grande figure du club. Certes, il n’aura porté le maillot de l’ASSM que durant deux saisons. Mais ce délai très court a suffi pour convaincre tout le monde à Pfastatt des exceptionnelles qualités sportives et humaines de cet homme hors du commun.

Notre photo : L’ASSM ne pouvait rêver d’un meilleur guide que Philippe THIERRY pour entamer son parcours en championnat de France.

 

Lire la suite »

Comme Philippe THIERRY, il n’a disputé que deux saisons sous le maillot « bleu ». Mais, comme Philippe THIERRY, il laissera un souvenir indélébile dans l’histoire du club. D’ailleurs, la ressemblance, dans le parcours pfastattois, de ces deux joueurs issus du FCM pro ne s’arrête pas là. Tous les deux ont été intronisés capitaine dès leur arrivée et, enfin, tenu un rôle primordial sur le terrain et dans le « vestiaire ».

Notre photo: Mathieu STURM, un formidable compétiteur et un remarquable capitaine de route.

 

Lire la suite »

David Schoenacker : un leader décisif

14 juin 2008    Catégorie(s) : Hall of Fame Imprimer. Imprimer.

 

David SCHOENACKER a rejoint l’ASSM à un moment charnière de l’histoire de celle-ci. D’abord, le club pfastattois venait de vivre une grosse désillusion avec l’échec dans la course à l’accession en N2 au terme d’un coude-à-coude épique avec Mirecourt marqué par la fameuse défaite à domicile. Et, d’autre part, Frédéric HALBWACHS prenait le relais du « Doc » dans la direction technique de l’équipe.

Notre photo : David SCHOENACKER, un excellent leader du groupe pfastattois qu’il a conduit à la Nationale 2.

 

 

 

Lire la suite »

 

Au sujet de ce talentueux joueur qui aurait pu réaliser une meilleure carrière s’il n’avait pas privilégié ses études puis son travail, un refrain est sur toutes les lèvres à l’ASSM : dommage qu’il soit arrivé aussi tardivement.

 

Notre photo : Laurent MINNIG en action sous le maillot de l’ASSM lors d’un match amical au Palais des Sports face aux espoirs du FCM. (Photo Philip ANSTETT “DNA”).

 

 

Lire la suite »

Fabrice Naas : Un remarquable shooteur

14 juin 2008    Catégorie(s) : Hall of Fame Imprimer. Imprimer.

 

 

« J’étais persuadé que vous alliez me contacter ! »

C’est en ces termes que Fabrice Naas répondit à Mathieu Gitta lorsque celui-ci, missionné par le « Doc », alla le voir lors d’un match pour lui demander de rejoindre l’ASSM.

Nous étions à la fin de la saison 97/98 et entre Fabrice Naas et l’ASSM une belle aventure allait suivre…

Notre photo: Fabrice Naas fut souvent précieux, par sa exceptionnelle adresse.

 

 

Lire la suite »

Franck Wurtz : Un talentueux défenseur

14 juin 2008    Catégorie(s) : Hall of Fame Imprimer. Imprimer.

 

Des frères Wurtz, Alex est évidemment le plus connu. Mais, ceux qui suivent le basket de près savent que Franck ne manque pas de qualités, lui non plus. On s’en aperçu durant deux saisons à l’ASSM. Il est arrivé à Pfastatt non par hasard – il avait passé quelques saisons à Lutterbach auprès du « Doc » et de « Pat » – mais au dernier moment de l’intersaison 98.

 

Notre photo : Franck WURTZ, un garçon charmant qui n’a laissé que des bons souvenirs à l’ASSM.

 

Lire la suite »

Sa première apparition à la salle « polyvalente », les spectateurs présents à l’époque ne l’ont pas oubliée. Lors du tournoi de cadets organisé, en cette année 1998, par le « Doc », il fut, au sein de son équipe du FCM, l’un des meilleurs joueurs du tournoi.

Un trophée que s’adjugea finalement SEIGNEUR, la victoire de la SIG n’étant pas étrangère à cette première place devant Jeff MARTIN (Guebwiller) et… Pascal IULIANO.

Notre photo : Pascal IULIANO remplit parfaitement la délicate mission de succéder à Philippe THIERRY à la mène des “bleus”.

 

 

Lire la suite »